Un âge pour l’opération du Pectus Excavatum ?

Publié le 07/03/2019 | Environ 5 minute(s) de lecture

age-operation-pectus-excavatum-6178023c5f5e6164989965.webp

Salut, c’est Emilien Gts ! Avant de commencer cet article, je tenais à te proposer mon e-book GRATUIT le plus téléchargé, qui ne peut que t'aider ! Je t'invite donc à cliquer sur le bouton ci-dessous pour le télécharger. Bonne lecture !

 

La question de l’âge pour l’opération / traitement chirurgical est importante. Comme tu le sais, il y a des Pectus Excavatum à différents degrés (on parle de l'indice de Haller, j'en parle dans cet article). Certains sont très peu visibles. D’autres sont extrêmement contraignants pour la vie de tous les jours, dues à la profondeur de l’enfoncement au niveau du thorax. Ceux qui en font partie se sont sûrement déjà posé la question suivante : des traitements chirurgicaux sont-ils envisageables ? Suis-je trop jeune ? Ou au contraire trop vieux ?

Dans cet article, nous allons donc partir de cette problématique : Quel âge pour le traitement chirurgical du Pectus Excavatum ?

 

Quels sont les traitements chirurgicaux les plus connus ?

Il existe plusieurs traitements pour le Pectus Excavatum. Je vais ici m'intéresser aux traitements chirurgicaux possibles pour la correction totale (ou partielle) du Pectus Excavatum. Cependant, nous allons en voir uniquement deux. Nous ne nous intéresserons pas davantage aux chirurgies dites « plastiques » (j’entends par la, la mise en place de prothèses de comblement).
Nous allons donc approfondir le sujet sur la « technique de Ravitch » et « technique de Nuss ».

La technique de Ravitch

La technique de Ravitch consiste en l’ablation des cartilages costaux défectueux. Ce qui permet par la suite un repositionnement du sternum. En quelques semaines, les cartilages se reconstituent naturellement.
Parfois, pour les déformations les plus prononcées, une barre métallique est mise en place afin de stabiliser la cage thoracique.

La technique de Nuss

Contrairement à la technique de Ravitch, la technique de Nuss ne consiste pas du tout en l’ablation de quelconques cartilages costaux défaillants.
Cette technique permet de réduire considérablement la déformation du thorax en utilisant une barre placée sous le sternum, maintenue en place pendant un minimum de 2 ans. S’en suit ensuite une ablation de cette barre métallique au travers d'une seconde opération (une fois que le chirurgien aura décidé que la durée a été suffisante).

Tu peux voir ci-dessous une image représentant ma transformation (à gauche juste avant ma première opération, et à droite juste après la deuxième).

 

Pour ce qui est de mon cas personnel

Je vais maintenant te parler du cas que je connais le mieux, le mien ! Étant jeune (14 ans), j’étais assez réticent à propos de devoir accepter une opération comme la technique de Ravitch. J’ai donc préféré m’orienter vers la technique de Nuss.

On a donc cherché un endroit ainsi qu’un chirurgien pouvant me renseigner sur cette technique. C’est au CHU de Rouen que j’ai trouvé mon bonheur. Je me suis par la suite fait opérer par deux fois, une fois pour la mise en place de la barre métallique, et une fois pour l’ablation de la barre métallique.

Je me suis donc fait opérer lorsque j’étais en seconde (Octobre 2013), et une seconde fois en 2ème année d’université (Novembre 2017). J’ai donc été opéré à l’âge de 14 ans, pus à l’âge de 18 ans.

 

Au final, il y a un âge idéal ?

Alors, au final, quel est l’âge idéal pour l’opération de son Pectus Excavatum. D’après moi, je pense qu’il n’y a pas d’âge parfait pour se faire opérer. Il y a bien sûr un moment idéal, et c’est avant la puberté. Mais avant tout, il faut être prêt mentalement. Il faut se rendre bien compte des risques. Se rendre compte que ça va être compliqué, que ça va être long, que ça va être pénible.

Il te faudra obligatoirement un avis d’un professionnel de santé. Les consultations et les discussions préopératoires avec le chirurgien et les anesthésistes seront très importantes. Afin d’expliquer tout ce qui concerne les attentes de l’enfant, de la famille, les détails de l’intervention ainsi que le postopératoire.

Mais comme tu t'en doutes, le résultat est à la hauteur des épreuves à traverser (de mon point de vue en tout cas).

 

Pour conclure, le moment idéal pour moi est avant la puberté, après tout cela dépend bien évidemment de l'avis d'un professionnel de santé. Cependant, il faut savoir qu'il te faudra être prêt mentalement avant de te lancer dans cette grande aventure !

 

Voilà qui signe la fin de cet article, si tu as des questions, tu peux me contacter via le formulaire de contact, la page Facebook du site ou le compte Instagram du site.

À bientôt !

EmilienGts


Pour proposer un commentaire, veuillez vous connectez.
Cet article ne possède pas encore de commentaire.