Traitements pour le Pectus Excavatum

Publié le 07/06/2019 | Environ 3 minute(s) de lecture

traitements-pectus-excavatum-617a9bb717392356143742.webp

Salut, c’est Emilien Gts ! Avant de commencer cet article, je tenais à te proposer mon e-book GRATUIT le plus téléchargé, qui ne peut que t'aider ! Je t'invite donc à cliquer sur le bouton ci-dessous pour le télécharger. Bonne lecture !

 

Aujourd’hui, on va parler des traitements pour le Pectus Excavatum. Mais attention, on va parler ici des traitements non chirurgicaux pour le Pectus Excavatum ! As-tu déjà entendu parler du « Vacuum Bell » ? On va voir cela ensemble !

 

Pourquoi recourir à ce genre de traitements ?

Contrairement aux traitements chirurgicaux comme la « technique de Nuss » ou la « technique de Ravitch » par exemple, ce genre de traitements est bien moins traumatisant (physiquement parlant) pour le patient. De plus, le traitement dont je vais te parler se fait de façon progressive. On porte un « appareil » pendant un certain temps durant votre vie de tous les jours.

Il est tout de même bon de savoir qu’il existe des traitements chirurgicaux très efficaces (considéré comme radical) comme la « technique de Nuss » ou la « tchnique de Ravitch ». Cependant, ce n’est pas le sujet d’aujourd’hui, donc passons donc à l’explication !

 

Vacuum Bell pour le Pectus Excavatum

Alors, qu’est-ce que le Vacuum Bell » ? On peut identifier ça à une sorte de cloche aspirante pour le Pectus Excavatum. C’est une sorte d’anneau en silicone (que l’on pose au niveau de la déformation) ainsi qu’une plaque centrale transparente.
On utilise une poire (semblable à celle utilisée lorsque l’on prend sa tension par exemple), qui permet d’assurer une pression. Cette pression va venir diminuer la profondeur du « creux thoracique ». Il en existe de tailles différentes, pour tous les âges ou même toutes les morphologies.

 

Tout ceci est avant tout testé en consultation. L’enfant doit pratiquer quotidiennement pour de meilleurs résultats, sans pour autant forcer, afin d’éviter des lésions cutanées. On a remarqué des résultats assez convaincants pour un port moyen de 2H par jour, pendant 1 an et 9 mois (en moyenne). Malheureusement, cette technique est assez récente, et donc on ne peut pas encore s’appuyer dessus pour présenter des résultats sur le long terme.

 

Voilà qui signe la fin de cet article, si tu as des questions, tu peux me contacter via le formulaire de contact, la page Facebook du site ou le compte Instagram du site.

À bientôt !

EmilienGts


Pour proposer un commentaire, veuillez vous connectez.
Cet article ne possède pas encore de commentaire.