Un torse esthétique pour le Pectus Excavatum

Salut, c’est EmilienGts ! Avant de commencer cet article, je tenais à vous proposer notre Ebook GRATUIT le plus téléchargé, qui ne peut que vous aider ! Je vous invite donc à cliquer sur le bouton ci-dessus pour le télécharger. A bientôt !

La musculation des pectoraux va permettre le développement esthétique du torse, afin de lutter contre l’aspect physique nous donne le Pectus Excavatum. On va donc aujourd’hui s’intéresser à la musculation du torse pour le Pectus Excavatum.

Anatomie des torse : les pectoraux

Le muscle que l’on appelle communément les « Pectoraux » est divisé en 3 muscles : le grand pectoral, le petit pectoral et le subclavier. On va principalement s’intéresser au « Grand pectoral« .

Le grand pectoral

C’est le plus large / volumineux des 3. C’est le muscle que l’on cherche à travailler afin d’avoir des pectoraux esthétiques. Il est composé de 3 faisceaux : supérieur, moyen et inférieur. L’intérêt ici est de permettre la stabilité ainsi que l’abaissement de l’épaule, mais également l’adduction / flexion / rotation interne du bras.

Le petit pectoral

C’est un muscle thoracique profond. Il permet l’abaissement de l’épaule, mais aussi, il tire l’omoplate vers l’avant et rotation interne de l’omoplate.

Le subclavier

Petit muscle de la partie antérieure du thorax situé sous le grand pectoral. Il a une action d’abaissement de la clavicule et d’élévation de la première côte.

Quelques exercices de musculation pour le torse

Le haut des pectoraux

Pour le haut des pectoraux, qui est souvent la partie la plus difficile à développer, on effectue généralement des exercices à 45° (ou aux alentours) en matière d’inclinaison de banc. Pour citer quelques exercices : développer incliné (barre / haltère) et les écartés inclinés.

Le bas des pectoraux

Pour le bas des pectoraux, on a les mêmes exercices que pour le haut des pectoraux, mais au eut d’incliner le banc, on va le décliner. On a également les Dips, qui sont intéressantes pour le travail des pectoraux.

Partie médial des pectoraux

Enfin, pour les pectoraux en général, qui ne ciblent pas de partie en particulier, on a les exercices connus de tous : le développé couché (barre / haltères), Pompes au sol ou encore les écartés (machines / poulies ou haltères).

Intérêt pour le Pectus Excavatum

L’intérêt est assez clair, développer l’esthétisme du principal muscle thoracique. La musculation aide beaucoup mentalement, et permet de développer un bon physique, ce qui ne peut que vous aider pour votre Pectus Excavatum. Bien évidemment, il ne faut pas uniquement faire les pectoraux, c’est pourquoi je compte bien faire des articles complémentaires à celui-ci, pour d’autres groupes musculaires.

Vous pouvez me contacter en utilisant notre formulaire de contact ou en utilisant notre page Facebook à bientôt !